En 1992 l'association Amasse a décidé de la création d'une "Confrérie des Mariolles de Campan".
Dominique Gaye Mariolle né le 27 décembre 1767 à La Séoube a inspiré cette charte. Soldat de l'Empire, il se distingua près de Tilsit en 1807 en présentant à Napoléon, en guise de fusil, un canon d'artillerie à bout de bras. Il est vraisemblablement à l'origine de l'expression "faire le mariolle" passée depuis dans le langage courant.